France culture - Masterclasse - Marylène Patou-Mathis - Place de la femme - Préhistoire -

B-2021-025 - Femmes et hommes une même histoire, celle du genre humain.

 

 
Appuyez immédiatement sur la touche Echap si vous pensez que les femmes ont juste le droit de s'effacer et de se taire devant les hommes. Abandonnez la lecture si vous pensez que pour vous affirmer vous devez imiter les hommes.

Qui est Marylène PATOU MATHIS ?

Née le 16 juin 1955 à Paris, est une préhistorienne française, spécialiste des comportements des Néandertaliens et des San. Directrice de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), elle est rattachée au département Préhistoire du Muséum national d'histoire naturelle (MNHN). Lien wikipedia
 
 
"J'ai vécu avec ma grand-mère jusqu'à 6 ans et c'était en Seine-et-Marne. C'était un milieu très, très pauvre et ouvrier agricole. Et donc, j’étais beaucoup dans les champs et je trouvais des fossiles et évidemment autour de moi, personne ne savait trop me répondre et je m'interrogeais. Pourquoi ? C'est quoi ces fossiles ? Et puis un jour, on m'a dit : ‘Ah ben ça, c'est le fossile d'un animal marin.’ Alors je me suis dit, un animal marin… Là, il y avait donc la mer. C'est comme ça qu'est venue ma passion, ma curiosité. Ça fait partie de mes qualités, de mes défauts, mais je ne crois pas que ce soit un défaut, la curiosité. Et donc de dire : ‘Mais pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?’ C'est ça qui m'a toujours interpellée. J’essaie de comprendre."

 

 Marylène Patou-Mathis : "Celui qui a peint Lascaux, rien ne prouve que ce soit un homme" 

 

 Podcast  


Écoutez l'émission 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul



Sélection du message