première Page Photo

Martre - Fouine - Putois - Traces -Indices de présence.

   2020 013 Ce que mes yeux ont vu    


Des crottes (ou laissées) déposées sur le bord d'un cours d'eau.


Trois "crottes" déposées au même endroit sur une digue à proximité d'un cours d'eau.
S'agit-il de dépôts effectués par un Putois  Mustela putorius ?

crédit-photographique- jean-paul-lahache
Les dépôts repérés par des fruits d'églantier des cynorrhodons.


Une hypothèse qu'il convient de confirmer.

Le lieu de dépôt et le contenu (*) de ces laissées pourrait faire pencher la balance de l'identification du côté du Putois. Pourtant, ce regroupement (de laissées) n'est pas habituel chez cette espèce.
* Le Putois consomme principalement des proies animales, mais en période hivernale (février) le régime alimentaire est agrémenté de fruits. Dans le cas présent, une des laissées contient des restes de cynorrhodons.

La taille et le diamètre.

La taille des trois laissées est légèrement supérieure à la taille des laissées du putois, le diamètre semble plus important !


crédit-photographique- jean-paul-lahache
Premier dépôt

crédit-photographique- jean-paul-lahache
Deuxième dépôt.

crédit-photographique- jean-paul-lahache
Troisième dépôt.

Comparaison et risque de confusion.

Un tableau permet de comparer les laissées de la Martre des pins Martes martes de la Fouine Martes foina et du Putois Mustela putorius putorius 
réalisation - jean-paul-lahache


 Décorticage des laissées.


crédit-photographique- jean-paul-lahache
Les trois laissées partiellement décortiquées

crédit-photographique- jean-paul-lahache
La laissée marquée d'un point rouge révèle  la présence de poils (rond bleu) de restes de cynorrhodons (point vert) de plume point jaune.

crédit-photographique- jean-paul-lahache
La laissée marquée d'un point vert révèle la présence de poils.

Conclusion et hypothèse.

Au terme de cette rapide enquête, il s'avère que ces laissées ne semblent pas appartenir à un Putois, mais plutôt à une Fouine ou une Martre des pins pour les raisons suivantes.
-  regroupement de dépôts inhabituels chez le Putois ;
- longueur des excréments supérieure à ce est qui habituellement observé chez le Putois ;
- diamètre de taille légèrement supérieur à la norme chez le Putois ;
- absence d'odeur forte.
Seul le contenu, quoi que, et le lieu des dépôts pourraient faire penser à un Putois.

Le suivi de cette zone est à envisager dans le but de récolter des dépôts plus frais. Une caméra pourra être posée afin d'enregistrer les passages sur cette digue.

Vous voulez en apprendre plus sur le pistage des animaux ?

 

Consultez mes articles consacrés à cette discipline.
Dessin Claire BIANCHI
Cliquez ici pour atteindre



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul



Sélection du message