Éoliennes - Vent - Idéologie du vent - Paysages gâchés détruits - Nucléaire -


B-2021-025 - Les Éoliennes ne nous sauveront pas.

 
Le vent souffle, l'éolienne tourne, le pain cuit dans le four électrique, je regarde la télévision.
Le vent ne souffle plus, le pain ne cuit plus dans le four, ma télé s'éteint !
Comment faire ?
Boucher ce "trou" dans la production ! Avec quoi ?
Le solaire est la solution !
Nous sommes en hiver le ciel est bouché, il fait nuit ;
Comment faire ?
Solutions :
- ne plus faire son pain ;
- ne plus regarder la télévision ;
- produire de l’électricité avec l'eau des barrages.
Tous les barrages pouvant être construits le sont, avec le dérèglement climatique la pénurie d'eau menace ;
- produire de l’électricité avec du gaz.
Le gaz vient de l'étranger et il pollue moins, mais il pollue tout de même ;
- produire de l'électricité avec du charbon.
Ultra polluant et participant activement au dérèglement climatique.
- produire de l'énergie à l'aide du nucléaire.
Tout est sous contrôle jusqu'au prochain accident. La date et lieu ne sont pas précisés pour le moment.
Couvrir notre pays d'éoliennes serait donc LA solution malgré le fait que nous ne pouvons pas stocker l’électricité ?

Cette vidéo, certes, un peu partisane peut nous aider à comprendre les enjeux de cette course folle au vent.



 


 




2 commentaires:

  1. Bonjour Jean-Paul,
    Il y a quelques années, je suis revenu en France comme touriste. J'ai été abasourdi et un peu alarmé par le nombre de champs d'éoliennes presque initerrompus le long du TGV entre Paris et Tours. Quand je l'avais quittée en 94, il n'y avait rien.
    Personnellement, je trouve que cela nuit au paysage. J'ai appris aussi que les éoliennes nuisaient aux oiseaux quand elles sont disposées sur leur route migratoire. Alors, je ne sais pas quoi en penser.
    Je me demande aussi si, quand le territoire en sera couvert, nous arrêterons d'augmenter notre consommation. Et si on essayait la voie de la décroissance pour voir.
    Je reviens d'un séjour sur une île sans autre électricité que le solaire pour l'éclairage de la maison, le frigo, la pompe pour l'eau et la recharge des téléphones cellulaires (chauffage inutile en été, pas de télé et pas d'ordinateurs). Ça a très bien fonctionné.
    PAr ailleurs, je me méfie un peu des décisions des politiques qui ne sont pas motivées que par l'intérêt commun.
    Au plaisir !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Jean-François,
    Merci pour ton commentaire, je ne sais pas si tu as eu le temps de découvrir cette vidéo mais à aucun moment il n'est question de réduire la consommation d'énergie ou alors cela m'a échappé. Peut-être, comme tu le souligne si justement, faudrait-il commencer par réduire la voilure de notre consommation.La politique fait mauvais ménage me semble t-il avec la préservation de la nature, il nous manque ici comme dans d'autres pays des ministres de la nature, l'environnement est une notion bien trop vague à mon avis! Bien à toi également Jean-Paul

    RépondreSupprimer

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul



Sélection du message