première Page Photo

Non se promener dans la nature n'est pas dangereux.

  2020 Article 037  

 

Faire ses courses au supermarket, aller se promener dans la nature, quelle activité est la plus dangereuse pour l'individu et le groupe en période de confinement ?


 

Une pétition circule, la voici, je la soutiens et la signe.

 

Nous prenons très au sérieux l’épidémie de Covid-19, qui a déjà fait plus de 130 000 morts dans le monde, plus de 17 000 en France, et en fera certainement beaucoup plus. Nous sommes par ailleurs conscients de la situation de tension qui demeure dans certains hôpitaux.

Mais, alors qu'en Allemagne, la pratique responsable des sports et activités de plein air est autorisée pendant le confinement, et a même été encouragée dès sa première allocution par la chancelière Angela Merkel, en France ces activités sont interdites, et les moyens mobilisés pour faire respecter cette réglementation dans les espaces naturels sont considérables (hélicoptères, drones, quad, motocross etc).

Pourtant, ces interdictions ne reposent sur aucun critère de sécurité sanitaire. En effet, se promener dans la nature ne porte pas atteinte aux règles de distanciation sociale et ne conduit pas à une augmentation des accidents.

En revanche, elles portent préjudice à notre santé physique et mentale. De nombreuses études médicales démontrent l’effet bénéfique du contact avec la nature sur le stress, l’anxiété, ou encore la dépression. Il est aussi démontré que cet effet bénéfique se répercute sur le système immunitaire et sur les comportements d’addictions (alcool, tabac, anxiolytiques, psychotropes) et probablement même sur les violences familiales.

Par ailleurs, en favorisant la motivation à « bouger » dans un environnement naturel agréable (beauté, silence, odeurs), ces activités permettent de lutter contre la morbidité liée à la sédentarité (prévention des maladies cardiovasculaires, obésité, diabète, insuffisance veineuse, douleurs articulaires, mal de dos, etc.) inhérente au confinement.

Monsieur le Président de la République, nous vous demandons de modifier le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 qui instaure le confinement jusqu’au 11 mai au moins, afin d'autoriser l’accès aux espaces naturels, à condition de respecter strictement les règles de distanciation sociale, et exclusivement pour les activités qui ne présentent objectivement pas plus de risque que des activités domestiques ou de jardinage. Nous laissons le soin aux autorités de définir ce cadre, y compris en prévenant  d'éventuelles surfréquentations dommageables pour la faune, la flore et les milieux.

Oui #RestonsChezNous, mais restons aussi en contact avec la #Nature

Billy FERNANDEZ, Accompagnateur en montagne

Dr Solène PETITDEMANGE, Médecin généraliste

16 personnalités du monde médical, de la montagne, de la mer, du monde politique et intellectuel nous ont apporté leur soutien en signant avec nous une tribune dans le quotidien en ligne Reporterre : https://reporterre.net/Il-faut-autoriser-l-acces-aux-espaces-naturels-pendant-le-confinement

- Christophe ANDRE - Psychiatre, psychothérapeute
- Alexia BARRIER - Navigatrice, Skipper du Vendée Globe 2020, Fondatrice de      4myplanet
- Delphine BATHO - Députée, ancienne ministre de l’écologie, présidente de Génération Écologie
- Philippe BOURDEAU - Enseignant chercheur, spécialiste des pratiques sportives de nature
- Dominique BOURG - Philosophe, professeur honoraire à l’Université de Lausanne
- André CICOLELLA - Toxicologue, président du Réseau Environnement Santé
- Lionel DAUDET - Alpiniste et écrivain engagé, auteur « le tour de la France, exactement »
- Pascale d’ERM - Auteure de « Natura - Pourquoi la nature nous soigne... et nous rend plus heureux »
- François LABANDE - Alpiniste, écrivain, administrateur du Parc national des Écrins
- Xavier de LE RUE – Snowboarder, double champion du monde et triple vainqueur du Freeride World Tour
- Henri MALOSSE - 30e président du Comité économique et social européen
- Frédi MEIGAN - Acteur de la montagne, ancien gardien du refuge du Promontoire
- Guillaume NERY - Champion du monde d’apnée
- Xavier RICARD - Philosophe, ethnologue, essayiste, cofondateur de la revue Terrestres
- Marie TOUSSAINT - Députée européenne, juriste, à l’origine de la pétition « l’Affaire du siècle »
- Guillaume VALLOT - Journaliste, éditeur et alpiniste

Faites comme moi et les 89 000 personnes qui viennent de la signer 2020 04 25 à 20 H 28 )

  J'avoue avoir changé de position face aux contraintes autoritaires imposées à l'ensemble des français.
Cette pétition pleine de bon sens  vient fort à propos . 

La pétition est disponible ci-dessous 

https://www.change.org/p/emmanuel-macron-pour-un-acc%C3%A8s-responsable-%C3%A0-la-nature-en-p%C3%A9riode-de-confinement



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul



Sélection du message