Galle Chêne pédonculé. Article 059 2018.

Observation de glands déformés par d'étranges protubérances.

 



Début septembre (2018) le sol sous certains chênes est littéralement couvert d'étranges petites "choses" végétales.
Je peux affirmer que c'est la première fois que j'observe une telle quantité de galles puisqu'il s'agit de cela.
Ces formes étranges, appelées également cécidies, lorsqu'elles sont encore sur l'arbre, ne sont pas dénuées d'une certaine beauté.
Ces "excentriques" protubérances font suite à la "piqûre" d'un insecte hyménoptère de la famille des cynips. Lors de la "piqure" l'insecte dépose, non seulement, un œuf mais également une substance capable de dérégler le végétal, provoquant la dédifférenciation.

Les cécidies découvertes aujourd'hui ont un aspect cireux du plus bel effet et se  révèlent très collantes au toucher.
Au bout d'un certain temps elles "mûrissent", prennent une couleur brune puis tombent de l'arbre. Sous les chênes rencontrés un véritable tapis de galles recouvre le sol.
Une fois en main l'observateur attentif identifie le gland sur lequel est soudée la cécidie, la coupe révèle l'assemblage des cellules du gland et de la cécidie.
L'insecte, Andricus quercuscalicis dépose un œuf se transformant peu de temps après en larve puis en insecte parfait.
Pour en apprendre plus vous pouvez rendre visite à André LEQUET [ICI]

Le reportage photographique.

















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul