Barrage Castors européens Sécheresse. Article 060 2018

Populiculteurs réjouissons-nous les castors sont partis.

La sècheresse récurrente et exceptionnelle de cette année a eu raison de nos compagnons à queue plate, ils ont déménagé.
La loi, interdisant de s'en prendre aux Castors et à leurs aménagements, n'a semble-t-il pas empêché le populiculteur soucieux de son intérêt de démonter à plusieurs reprises le barrage que ces bestioles avaient installé à proximité de son bien. C'est sans compter sur leur persévérance ! Qu'importe les destructions, nos courageux bâtisseurs reprennent leur ouvrage et remette en eau leurs installations. Le Castor ne se déplace qu'exceptionnellement à terre. Son domaine c'est l'eau, abriter l'entrée de sa hutte, déplacer des branches au bon goût d'écorce, "charrier" des troncs vers ses barrages, ramollir les écorces, etc, l'eau pour le castor est vitale.
Il y plus fort que le démantèlement des barrages, pour les chasser, le manque d'eau.
Le niveau d'étiage du cours d'eau largement dépassé entraîne ipso facto leur déménagement. Il est probable qu'ils ont regagné la Loire toute proche. 
Le populiculteur peut se réjouir, sauf que cette joie sera de courte durée, les peupliers adorent l'eau, et sans eau ...
Il y a probablement une moralité à cette histoire, non ?

Le reportage photographique. 2017 ;





Le reportage de 2018.





Si nous avons bien compris :

Ce ne sont pas les destructions répétées des barrages qui ont entraîné la baisse des eaux et le départ des Castors d'Europe mais le manque de précipitations. En effet le barrage qui est installé actuellement (non démonté) n'est pas étanche le peu d'eau alimentant actuellement le rû passe au travers. Son manque d'étanchéité à provoqué également la vidange du "lac" de retenue.

Pour en apprendre plus sur le Castor d'Europe.


J'ai écrit de nombreux articles, sur ce passionnant animal, que vous pouvez retrouver [ICI].





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul



Sélection du message

Le jardin des cervidés ou Comment les herbivores modifient leur environnement. Article 2018 075

Les cervidés modifient-ils l'environnement forestier.     Faut-il parler de "dégâts" forestier ?   Je n'abord...