Le Renard roux ce mal aimé

   2019 Article 079   

 

Denis Cheissoux et Jean-François Noblet partent sur les traces du renard




 

Partons en Chartreuse, dans le département de l'Isère, sur les traces du renard. Notre guide aujourd'hui est Jean-François Noblet, autodidacte, zoologiste, ornithologue, photographe amateur mais aussi secrétaire de l’association Le Pic vert. Tous deux, ils vont construire un affût en lisière afin de guetter le renard en toute discrétion. Vont-ils réussir à apercevoir l'animal le plus rusé de nos forêts ?

A l'heure où le renard, qui appartient à la famille des Canidés est considéré un "nuisible", et donc chassé, Jean-François Noblet nous explique que ce prédateur a son rôle dans l'écosystème et nous rend bien des services ! C'est un petit carnivore opportuniste, qui peut manger des charognes, des insectes, des petits rongeurs ou encore des fruits.
Texte extrait du Site de France Inter 

L'émission consacrée au renard roux est disponible en allant sur ce [LIEN]


Dans le reportage nous entendons, en arrière-plan, lorsque les intervenants parlent des hirondelles, des cris de Martinets noirs ce qui avouons le n'est pas heureux.
Le problème posé par le renard lors des prédations sur des poulaillers est abordé dans le reportage, il est vrai que le renard ira toujours au plus facile. De nombreux propriétaires de basse-cour refusent de fermer leurs volailles la nuit dans un local hermétiquement clos. Arrive ce qui doit arriver, une perte sèche pour l'éleveur.
Le chiffre de 600 000 à 1 000 000 de renards roux abattus chaque année en France laisse songeur.
Dans ce reportage sont également abordés les dommages causés par les chats à la faune, une véritable hécatombe.









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul