Comment choisir un antivol pour son vélo. Article 054 2018.

Une enquête sérieuse concernant les antivols de vélo.

Protéger un vélo de 1000 € voire plus avec un antivol de 20 € est une gageure.
La racaille connaît ses capacités et le matériel à employer pour fracturer un antivol. « Nous partons à la recherche du vélo protégé par un type d'antivol que nous savons fracturer et nous le volons. Voler, c'est notre métier ».
En choisissant un antivol digne de ce nom vous choisissez du même coup la "qualification" du nuisible qui s'en prendra à votre bien. Préférez un système fiable vous éliminez d'office les voleurs les moins "qualifiés" !
Une pince coupante se transporte aisément et vient à bout de pas mal de systèmes de protection. Le vélo doit être attaché solidement à un point fixe. Dans le cas contraire, il est rapidement soulevé puis jeté dans la première camionnette qui passe.
Les roues, la selle, les sacoches et les accessoires se volent et se revendent bien. Tout doit être attaché et rendu solidaire du vélo.
Cette enquête est lisible [ICI]. Contrairement à mon habitude, vous aurez droit à la pub. Difficilement de faire autrement !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul



Sélection du message