Des débuts difficiles pour les Hérons cendrés 2017 063

L'inné et l'acquis chez l'animal, de quoi parle-t-on au juste ?

Un animal vient au monde avec des comportements inscrits dans ses gènes c'est ce que nous pouvons nommer l'instinct ou plus exactement l'inné.
L'acquis quant à lui provient de l'expérience, autrement dit de l'apprentissage individuel.
Si l'oiseau, par exemple, sait construire un nid sans qu'il ait besoin de l'apprendre, les chercheurs constatent qu'un oiseau en fait de bien meilleurs ou choisi de bien meilleurs emplacements pour le construire après des années d'apprentissage. La frontière entre l'inné et l'acquis est donc plus étroite qu'il n'y parait.

Constat sur le terrain.

En affût sur les bords de la Loire arrive une "bande" de 7 Hérons cendrés Ardea cinerea. Il s'agit de jeunes de l'année facilement reconnaissables à leur livrée et à leurs comportements ! Entre-nous, Il s'agit de piètres pêcheurs. Ces observations personnelles sont corroborées par les ornithologues  Les jeunes hérons ont le front et la calotte gris, la nuque noire grisâtre avec une courte plume nucale, les côtés de la tête et du cou ainsi que le dos gris. Le centre de leur cou est beige. Ils cherchent à se nourrir près de toutes sortes de plans d'eau, et on en voit même quelquefois en zone urbaine. Leur technique de pêche n'est pas encore très au point et ils feront sans doute plus de peur que de mal aux poissons. Source Oiseau.net

Après être restés groupés, sur un banc de sable, une bonne heure les voici à présent qui, à pas lents, se séparent.

Des débuts difficiles !

Chacun dans son coin pêche ou plutôt s'essaie à la pêche !
Difficile de faire la distinction entre un morceau de bois mort et un poisson pour celui-là ! Cet autre, à plusieurs, reprises s'en prend à un rhizome d'iris des marais qu'il prend probablement pour une proie facile !

C'est inévitable les poissons assistant à ce genre de scène doivent se "bidonner". Qu'ils se méfient, car l'apprentissage est rapide et leurs jours sont comptés.
Moralité : Rira bien qui rira le dernier.





   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul



Sélection du message

Le jardin des cervidés ou Comment les herbivores modifient leur environnement. Article 2018 075

Les cervidés modifient-ils l'environnement forestier.     Faut-il parler de "dégâts" forestier ?   Je n'abord...