Pourquoi le pisteur aime t-il tant la boue ?


    2020 Article 088   

2020 088 - Boue - Traces - Indices animaux - Pistage - Tracks - Recherche naturaliste.


Crédit photo ©jean-paul lahache
 

Mais au fait, la boue c'est quoi ?

Voici quelques définitions trouvées sur la toile :

- mélange, fluide ou visqueux, d'eau et de minéraux.
- terre ou poussière imbibée d'eau. Synonymes : limon, bourbe, vase, gadoue
- mélange de terre ou de poussière et d'eau formant une couche plus ou moins épaisse et plus ou moins sale sur le sol.
- terre et poussière détrempée formant une couche grasse et épaisse à la surface du sol
- terre détrempée d'eau
- mélange, fluide ou visqueux, d'eau et de minéraux.

Quels avantages présentent un sol boueux pour le pisteur ?

 

Crédit photo ©jean-paul lahache Empreinte de Loutre d'Europe

Le pisteur recherche avant tout des traces ou des indices de la vie animale.
Les indices suivants ne sont pas pratiquement pas affectés par la nature du terrain.
- l'alimentation ;
- la reproduction ;
- l'entretien du corps ;
- le repos,
Par contre les indices de présence concernant les déplacements sont directement influencés par la nature du sol.
Bon à savoir : plus le sol est malléable plus la trace sera visible et lisible, un sol sableux légèrement humide présente lui aussi des avantages indéniables pour lire la vie animale.
 

Crédit photo ©jean-paul lahache Empreinte de Sanglier


Tout est affaire de dosage, entre les minéraux et l'élément liquide. Un sol détrempé dans lequel les éléments minéraux ont tendance à se mettre en suspension est moins propice, le lecteur l'aura compris, à retenir des empreintes précises.
Un sol mou, mais non détrempé, contenant une grande proportion d'argile représente le support idéal pour lire des empreintes détaillées, pleine de finesse et de détails.
Un sol asséché compact devient aussi bavard qu'une surface de parking après le passage d'une harde de cervidés !  !
 

Crédit photo ©jean-paul lahache

 
Traqueurs et pisteurs privilégient des sols présentant les caractéristiques énoncées plus haut pou tenter de découvrir de belles traces, empreintes ou voies animales.

 

Peut-on améliorer la lisibilité des traces.

À défaut, le pisteur peut agir directement sur le sol afin d'améliorer les capacités de mémorisation des empreintes.
Un mammifère traversant une pinède au sol couvert d'aiguilles de pins ne laissera pratiquement aucun témoignage de son passage à cet endroit. Seul un pisteur chevronné remarquera quelques rares aiguilles légèrement déplacées, par les sabots, les ongles, ou les pelotes de l'animal.
 

Il est possible d'améliorer les capacités d'un sol à retenir les empreintes.

Voici, en quelques photographies, comment procéder.

Première astuce.

 
Ce tronc est peut-être utilisé par des animaux pour traverser ce bras mort d'un fleuve. Comment mettre leurs traces en évidence ?
Le sol humide, contenant une grande proportion d'argile, est décapé  puis malaxé, il est enfin lissé avec une truelle. La surface obtenue est apte a enregistrer les éventuels passages d'animaux.
 

Crédit photo ©jean-paul lahache


Crédit photo ©jean-paul lahache


Crédit photo ©jean-paul lahache

Un cliché parmi d'autres. Un Écureuil roux laisse les empreintes de ses pattes juste avant d'emprunter le tronc d'arbre pour franchir le bras mort.
 

Crédit photo ©jean-paul lahache


Deuxième astuce.

De la terre argileuse est déposée cette fois sur le tronc . Un chat haret y laisse quelques empreintes.

Crédit photo ©jean-paul lahache

Crédit photo ©jean-paul lahache

Crédit photo ©jean-paul lahache. Un chat haret  laisse ses empreintes dans la terre disposée sur le tronc.

Astuce appliquée cette fois sur une coulée.

La coulée débarrassée de la végétation est "saupoudrée" de terre à l'aide d'une boîte de conserve percée ou d'un morceau de fin grillage. Seule une couche assez épaisse permet de capturer de belles empreintes. La coulée est étroitement surveillée les jours suivants. La couche de terre peut être renouvelée ou légèrement ratissée.
 

Crédit photo ©jean-paul lahache

Crédit photo ©jean-paul lahache

Crédit photo ©jean-paul lahache



Aménagement d'une coulée empruntée entre autres par des blaireaux.

Les ornières dans la couche d'argile ont été lissées et débarrassées des débris végétaux pour, vous allez le constater, un excellent résultat.
 
Crédit photo ©jean-paul-lahache

Crédit photo ©jean-paul-lahache

Crédit photo ©jean-paul-lahache

Crédit photo ©jean-paul-lahache

Crédit photo ©jean-paul-lahache

 

Si la chasse-photographie réserve de belles surprises au naturaliste  la traque pacifique des animaux n'en reste pas moins une activité passionnante demandant peu de moyen.
Depuis quelques décennies, cette science l'ichnologie est en pleine expansion.

Définitions.

Ichnologie

Ichnologie nom féminin (grec ikhnos, trace) Partie de la paléontologie qui étudie les traces laissées par les animaux fossiles (pistes, coprolithes, débris de repas, etc.).
ichnologie [iknɔlɔʒi] n. f. (wikipedia)

Paléoichnologie

La paléoichnologie est le domaine de la paléontologie étudiant exclusivement les traces d'activité biologique fossilisées (ichnofossiles). Ceci inclut les traces de déplacement, de prédation, de repos et autres comportements habituels ou occasionnels d'êtres vivants ou tout élément permettant de reconstituer des paléoenvironnements. (wikipedia)

 
Crédit photo ©jean-paul-lahache
 

Résumé.

Les sols peuvent conserver en mémoire les traces des activités animales et humaines. La lecture de ces traces permet d'appréhender la vie de ceux qui les ont abandonnées. Bien souvent leur interprétation donne lieu, surtout si elles concernent les Hommes du passé, à des romans-photos tout droit sortis de l'imagination des découvreurs, inventeurs ou "spécialistes".
Deux séries de traces parallèles d'hominidés (traces fossiles datant de plusieurs milliers d'années) se déplaçant dans la même direction ne signifient pas que ces deux créatures étaient ensemble au même moment. 
Le pisteur rend compte de ce qu'il constate sur le terrain et rien de plus.
La boue, ou plutôt la terre boueuse, reste  parmi les supports le seul médiateur capable de retranscrire avec une précision étonnante des traces datant d'une heure ou d'un million d'années.

 

Pour approfondir ce sujet.

 

- Ichnologie générale de la grotte Chauvet
 
- Traces de dinosaures jurassiques
 
- Les empreintes en contexte karstique. (Conférence filmée)


- Mes articles consacrés aux Traces et Indices. 
 
 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul



Sélection du message