première Page Photo

2020 067 - Hirondelles - fenêtre - cheminée - Oiseaux - Migrations - Buffon.

  2020 Article 067  

Ce que mes yeux ont vu.


Un très grand rassemblement d'hirondelles sur les câbles d'une ligne électrique.

 

Histoire des migrations.

Par le passé, les Hommes ne disposaient pas de nos connaissances, beaucoup de personnes pensaient que certains oiseaux (pas encore migrateurs !) passaient l'hiver à l'abri dans les bois, les forêts épaisses, les ruines, les marécages.
Le cas des hirondelles est fort intéressant. En effet, la croyance veut que ces petits oiseaux fort sympathiques, plongent dans les eaux des étangs, des lacs, des marais pour s'enfouir dans la vase et y passer l'hiver.
Avant de se moquer, songeons un instant que les Hommes, en ces temps reculés ont une vision du monde bien différente de la nôtre. Leur horizon se limite bien souvent à leur village. Peuvent-ils imaginer un seul instant que de si petits oiseaux puissent parcourir des milliers de kilomètres pour fuir le manque de nourriture. Impensable !
Observent-ils la nature ? Bien entendu et leurs déductions ne sont pas si sottes. En effet, les hirondelles se rassemblent avant de partir en migration en des lieux où il reste encore de la nourriture disponible. Les hirondelles sont des insectivores et font la chasse aux insectes qu'elles capturent en vol au dessus des plans d'eau, là où ils sont encore nombreux à cette période de l'année. Elles se regroupent sur les arbres, la végétation des rives (les lignes électriques n’embellissent pas encore les paysages) pour y passer le plus clair de leur temps avant de partir aussi soudainement qu'elles sont apparues. Certaines personnes affirment d'ailleurs en avoir capturé avec des filets de pêche !
Vous comprenez, pourquoi nos anciens croyaient que les hirondelles passaient l'hiver au fond des marais !
Buffon le grand naturaliste n'est pas certain que les hirondelles voyagent aussi loin !

 

Mes observations et les photographies de cet événement.

Le 14 septembre 2020, il y a environ 300 ou 400 Hirondelles de fenêtre et quelques Hirondelles de cheminée, regroupées à proximité du grand étang forestier du hameau de "caché" elles colonisent la totalité de la ligne électrique et le houppier d'un bouleau situé dans une propriété privée. Ce jour là, je ne dispose que de mon téléobjectif, impossible de rendre compte de l'impact visuel de ce rassemblement. Le 15 septembre, de retour d'affût je me réjouis de pouvoir faire des photos de la ligne électrique remplie d'hirondelles ...
Trop tard elles sont parties !
Bon voyage à nos petites reines du ciel.
 
Hirondelle de fenêtre (Delichon urbicum)

 
Hirondelle de cheminée (Hirundo rustica)

 










Buffon émet quelques doutes sur leurs capacités à effectuer des voyages aussi longs, d'autant plus qu'il y a ces témoignages de personnes ayant "pêché" des hirondelles au filet !






Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul



Sélection du message