La vision des rapaces. Le rôle de la membrane nictitante.

   2019 Article 070   

 

C'est quoi cette drôle de peau sur les yeux de cet oiseau ?

 

 
Copie-interdite-sauf-autorisation-de-jean-paul-lahache
La membrane nictitante partiellement fermée



Dans le monde animal, les oiseaux diurnes ou nocturnes détiennent la vision  la plus efficace. Leur acuité visuelle est sans nul doute liée à une taille de l’œil plus importante que chez les mammifères et notamment chez les primates. Cette grande taille permet une vision plus fine plus détaillée généralement panoramique.
"Les yeux des oiseaux n'ont pas une forme sphérique, mais peuvent prendre une forme aplatie, globuleuses ou tubulaire" (
CLERC B: Ophtalmologie vétérinaire (ed 2). Point vétérinaire, 1997, p 664)

Les yeux des oiseaux. 

 

L’œil des oiseaux possède trois paupières :
- une paupière supérieure ;
- une paupière inférieure ;
- une paupière nictitante.
 

Les paupières inférieures sont généralement plus grandes et plus transparentes que les paupières supérieures qui elles sont beaucoup plus épaisses. La  membrane transparente ou paupière nictitante laisse passer la lumière et les images, elle se déplace sur un plan horizontal à la différence des "vraies" paupières.

 

La paupière ou membrane nictitante.

 

Cette paupière, présente également chez certains mammifères, comme le castor, assure la protection de l’œil en vol ou en plongée sous l'eau. Il est suggéré également (cela reste à démontrer) que certains rapaces trouveraient là une protection contre les coups de bec de leurs oisillons (bébé)* durant le  nourrissage (wikipedia).
Le photographe "développant", ses photos est toujours étonné par ce curieux aspect que prend le regard des oiseaux lorsqu'il saisit, malencontreusement (?) le mouvement de cette membrane nictitante.
Les photographies ci-dessous permettent de se rendre compte de la présence d'une membrane nictitante chez l'Épervier d'Europe Accipiter nisus.

Dans le cas présent, cette membrane protège les yeux de l'Épervier des particules en suspension dans l'eau du bain. Il garde tout de même un œil sur son environnement avec cependant une vision amoindrie.

 

Le reportage photographique de l'Épervier d'Europe au bain.

 

Copie-interdite-sauf-autorisation-de-jean-paul-lahache

Copie-interdite-sauf-autorisation-de-jean-paul-lahache

Copie-interdite-sauf-autorisation-de-jean-paul-lahache
La membrane nictitante en place sur l’œil

Copie-interdite-sauf-autorisation-de-jean-paul-lahache
Plan rapproché sur les membranes nictitantes

Sur ce cliché il est possible de voir combien la tête est mobile pratiquement un tour complet

   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul