Bondrée apivore un rapace qui consomme des guêpes. Article 2018 038

La Bondrée apivore Pernis apivorus se nourrit de guêpes et de leur couvain.


Sachant cela il est, me direz-vous, aisé de réaliser de bonnes observations, il suffit de se placer en affût près d'un nid de guêpes. Plus facile à dire qu'à faire.
La chance aidant il arrive, cependant, que tous les éléments soient réunis pour réaliser le scoop !
En vadrouille avec un ami nous longeons la clôture d'un enclos à gibier. Peu de temps après l'avoir perdu de vue je le vois revenir dans ma direction à vive allure pour m'avertir d'une surprenante observation qu'il vient de faire. Un gros oiseau, probablement un rapace est en train de creuser le sol et chose étonnante il ne s'est pas envolé à son arrivée ! Nous nous déplaçons tous les deux en direction de l'endroit où, je dois l'avouer, je ne pensais pas retrouver cet oiseau "mystérieux".
Il s'agit, effectivement, d'un rapace et plus exactement d'une Bondrée apivore. Quel spectacle mes amis !
Je m'approche tout en réalisant de nombreuses prises de vues, la distance entre nous deux diminue à tel point que je suis tenté de me pincer pour savoir si je ne rêve pas tant il est près.
Imperturbable il creuse le cœur d'une vieille souche où est installé le guêpier. À l'aide du bec il extrait des morceaux de cellules faites d'un genre de carton gris. Maintenant dans les serres d'une patte le morceau de rayon il extrait des cellules larves et nymphes qu'il consomme rapidement.
Le festin, j'en suis certain, se prolonge longtemps après mon départ, combien de temps suis-je resté là à admirer ce bel oiseau, une ou deux heures. Si le grillage de la clôture ne nous avait pas séparé j'aurai pu le toucher !
Ce rapace est connu semble-t-il pour perdre sa méfiance dans ce genre de situation, avis aux amateurs de belles observations !


Le site oiseau.net nous en dit plus sur ce magnifique rapace :

La bondrée apivore se nourrit principalement d'insectes, plutôt de guêpes et de leurs larves. Elle attrape les guêpes aussi bien dans les essaims à l'air libre que dans le sol. Elle creuse la terre avec le bec et les serres jusqu'à 40 cm de profondeur. Quand le nid est trouvé, elle déchire les rayons pour en extraire les larves et les nymphes, mais elle consomme aussi les insectes adultes.
La peau autour de la base du bec et près des yeux est protégée par de courtes plumes raides ressemblant à des écailles. Les narines sont étroites, comme des fentes, afin d'éviter la pénétration des insectes, mais aussi de la terre et de la cire.
Les bondrées apivores reviennent au milieu du printemps et commencent à construire le nid au même endroit que l'année précédente. A ce moment-là, le mâle effectue des vols nuptiaux. Il s'élève sur une trajectoire inclinée, et ensuite s'immobilise dans l'air, relevant ses ailes et les agitant trois ou quatre fois au-dessus de son dos. Ensuite, il monte encore et répète ces vols au-dessus du site du nid et de la femelle.
La bondrée apivore est un rapace migrateur, qui hiverne en Afrique Tropicale.Pernis apivorus
(source oiseaux.net)

Le reportage photographique.

Bondrée apivore harcelée par les guêpes

Bondrée apivore sur le tas de déblais extraits de la souche

Bondrée apivore aux aguets

Bondrée apivore décortiquant un morceau de "gâteau" (couche contenant les cellules) tenu dans les serres d'une patte

Bondrée apivore décortiquant un morceau de "gâteau" (couche contenant les cellules)

Bondrée apivore tenant dans le bec un morceau de "gâteau" couche contenant les cellules

Bondrée apivore avec un morceau de "gâteau"

La Bondrée apivore et la guêpe

D'autres instants partagés avec ce rapace.

Inspection avant de prendre un bain dans une mare forestière.

Bondrée apivore aux aguets

Á l'affût sur une platière.


Bondrée apivore à l'affût

 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul