Orchis bouffon.Orchidées. Article 2018 029

Découverte d'une prairie couverte d'Orchidées.

Le fait est assez rare pour être signalé. Je viens de découvrir un pré littéralement couvert par une seule et même orchidée. Plus d'un millier de pieds sont actuellement présents dans cette prairie de fauche (25 05 2018).
Seule cette parcelle a été, semble-t-il, épargnée par les amendements, la charrue, et les inévitables plantations de peupliers. C'est une prairie naturelle ! Les plantes qui poussent ici n'ont pas été semées ce qui est extrêmement rare de nos jours !

Une vue partielle de la prairie.

Orchis bouffon
Je ne vais pas reprendre l'article de l'U.I.C.N. donnant l'alerte au sujet de la disparition des orchidées, mais vous communiquer le lien de la liste des orchidées menacées [ICI]. Le fait que les orchidées disparaissent à vive allure est avéré et ... documenté.
Orchis bouffon

L'Orchis bouffon Anacamptis morio est une orchidée de pleine lumière à mi-ombre. Elle préfère les sols secs ou humides. Prairies non amendées pelouses sablo-calcaires, parfois sur platières gréseuses.
In Les orchidées sauvage éditions Parthénope.
L'Orchis bouffon dans toute sa splendeur
La plante mesure généralement 10 à 25 cm de hauteur, des individus de 35 cm sont présents actuellement (25 avril 2018) sur site. Les feuilles sont étroites sans taches. La présence du casque, formé par les pétales et les sépales, veiné de vert à l'intérieur plus rarement à l'extérieur facilite l'identification. Le label assez large de couleur rosé à violet est maculé en son centre par de petites taches roses sur fond blanc.

Le reportage photographique.

Orchis bouffon

Orchis bouffon

Orchis bouffon

Orchis bouffon

Orchis bouffon

Orchis bouffon le casque veiné de vert  intéreurement

Orchis bouffon le labelle ponctué de petites taches et le casque veiné de vert


Orchis bouffon le labelle ponctué de petites taches

  Le seul individu blanc (albinos) présent sur le site.

Orchis bouffon albinos

Bon à savoir au sujet des individus albinos.

Le sujet d’étude
Les plantes vivent en symbiose avec des champignons du sol, en une interaction que l’on appelle "mycorhize’. Pour une thèse au Muséum National d’Histoire Naturelle sur les mycorhizes des orchidées, nous sommes à la recherche d’un phénomène particulier. En effet, habituellement, le champignon fournit à la plante de l’eau et des sels minéraux et reçoit en échange des sucres issus de la photosynthèse.
Des observations chez certaines orchidées racontent une histoire différente : chez celles-ci, des individus albinos, tout blancs et dépourvus de chlorophylle, apparaissent de temps à autre dans des espèces totalement vertes, notamment dans les genres Cephalanthera et Epipactis. Ces albinos sont incapables de fabriquer leur nourriture mais ils survivent car ils reçoivent les sucres nécessaires à leur croissance de leurs champignons mycorhiziens. Cette thèse cherche à mieux comprendre les mécanismes mis en jeu.
Source http://www.tela-botanica.org

Des articles de photonaturefontainebleau en rapport avec les orchidées [ICI







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul



Sélection du message

Le jardin des cervidés ou Comment les herbivores modifient leur environnement. Article 2018 075

Les cervidés modifient-ils l'environnement forestier.     Faut-il parler de "dégâts" forestier ?   Je n'abord...