Polissoir et Taille de silex en bords de Seine. 2015 027

Taille de silex et Polissoir

 
Découverte fortuite d'un atelier de taille de silex et d'un polissoir en bord de Seine dans le village de Saint-Mammès (77670).
Sans tirer trop de conclusions hâtives voici, quelques éléments collectés en surface sur ce site situé dans une ligne de pente à proximité de la Seine.
À quelques pas je découvre également un polissoir jusqu'à présent inconnu.


Le reportage photo de cette découverte.


Nucléus abandonné en raison, sans doute, de la mauvaise qualité du silex.













 
Nombreux éclats de silex collectés dans le secteur.
 














 
Certains éclats de silex taillés peuvent prêter à confusion ce n'est pas le cas de celui-ci.
Les ondulations en arc de cercle (caractéristiques) résultant de la propagation de l'onde de choc dans le bloc. On parle de fractures conchoïdales en référence à la ressemblance avec certains coquillages marins.
Les ondulations proviennent de la fracture provenant soit :
- d'un choc thermique ;
- d'une action mécanique.
 
Lors d'une fracture résultant d'un choc thermique les ondulations prennent naissance au cœur du nodule puis se propagent en cercles concentriques vers l'extérieur.  
Durant une fracture par percussion les ondes se propagent de l'extérieur, là où le coup a été donné vers l'intérieur du nodule.
Des nodules de silex peuvent avoir été chauffés puis travaillés, ils présentent alors deux types de fractures.







 




Mêmes ondulations caractéristiques sur cet éclat d'une finesse extrême.




Le Polissoir.

 




La position lors de l'utilisation du polissoir parait plausible, bien que le niveau du sol ai varié au cours des âges. Le polissoir et les artefacts situés dans une pente n'ont pas, comme bien souvent, été recouverts par  La hauteur semble adaptée à la taille d'un homme d'une hauteur moyenne.




L'usure des grains de quartz sur le bord des petites dépression présentes sur la surface polie est mise en évidence lors d'une observation à la loupe binoculaire.








La photographie a bien du mal à rendre compte de l'usure des grains de quartz




Les zones polies.





Il convient maintenant de faire appel à des spécialistes pour identifier de façon formelle ces découvertes. 

L'album complet de ce reportage est consultable sur ce lien.

 


 
   Pour recevoir les articles de ce blog dès leur parution abonnez-vous gratuitement  




 










 

4 commentaires:

  1. Bonjour JP. Voilà une découverte étonnante. Il faudra nous tenir informés de son évolution et de son éventuelle confirmation. Vous voilà peut-être l'inventeur d'un site de production néolithique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. effectivement j'attends plusieurs réponses qui tardent à venir. cordialement Jipé

      Supprimer
  2. Bonjour, j'ai fait une découverte du même style sur un secteur de la seine secteur fontainebleau aussi mais pas de polissoire mais bien des éclats de débitage de silex et j'aurais aimé avoir des nouvelles par rapport à ce post et votre découverte.
    Merci d'avance Julien

    RépondreSupprimer
  3. bonjour julien, à l'heure actuelle (avril 2020) je peux simplement vous dire que j'ai contacté un historien local dont j'attends la réponse. Le monde de l'archéologie est affaire de spécialistes , à l'heure actuelle, qui n'accordent que peu d'intérêt à de si insignifiantes découvertes. Cordialement jipé

    RépondreSupprimer

ATTENTION !


Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul



Sélection du message