2013.008 / Pourquoi avoir installé son nid à cet endroit ?

Pourquoi ce canard Colvert (Anas platyrhynchos) a choisi cet endroit pour y construire son nid ?

Voilà une question qui restera sans réponse.


Lyon est surtout connu pour son guignol et pour sa gastronomie, mais la ville possède aussi un espace vert, cher au cœur des lyonnais, le Parc de la Tête d'Or.


Ouvert au public en 1857, le parc de la Tête d'Or couvre une superficie d'un peu plus de 110 hectares. Denis Bülher, architecte en charge du projet, conçoit un parc sur le modèle du "jardin anglais". Aujourd'hui encore, le parc reste fidèle aux idées de son concepteur, le promeneur y découvre, un parc zoologique, un jardin botanique, et une roseraie.
J'ouvre ici une parenthèse concernant le parc zoologique. Comme tous les parcs zoologiques celui-ci se défend, de participer : à la préservation, à la conservation des espèces, et de jouer un rôle pédagogique. Je n'adhère pas aux idées zoophiles ou zoolâtres de certains défenseurs des animaux, mais je conteste fermement ce prétendu rôle que veulent se voir reconnaître les ménageries y compris celles des cirques !
Ces animaux "déconnectés" de leur milieu, et de leur environnement ne peuvent représenter, à mon sens, qu'un réservoir génétique pouvant, à la rigueur, être utilisé pour un "éventuel" sauvetage d'une espèce. Rien ne peut à l'heure actuelle justifier la détention d'animaux dans des conditions de toutes façons intolérables pour certaines d'entre elles. La prétendue conservation d'une espèce n'est qu'une conservation en boîte.
Fin de la parenthèse !
Le jardin botanique possède des Grandes serres et des Petites serres abritant des collections de plantes.


C'est aux abords de l'une d'elles que j'ai découvert notre palmipède.


Mais où s'est-il installé ?
Juste là sous vos yeux, et au beau milieu du passage !


Et du passage il y en a croyez moi ! Mais notre oiseau ne semble pas très perturbé.








Et semble vouloir mener à bien la couvaison.


 Quais de Saône à Lyon

À MÉDITER




À bientôt ami lecteur sur photonaturefontainebleau




Vous aimez
pour la richesse de ses contenus en rapport avec la nature.

Vous aimez
dépourvu de publicités intempestives.

Vous appréciez
 pour le sérieux de ses articles.

Alors faites connaître


Retrouvez une foule d'articles de Jeanpoule
 sur son autre site

ICI
 

















7 commentaires:

  1. Bonjour,
    Savoir pourquoi les nids sont faits là ou là .... un mystère.

    Durant la saison 2012, un couple de Chardonneret élégant a fait son nid sous les fenêtres de mon immeuble, dans un arbre qui ne faisait pas plus de 5 mètres de haut, mais surtout sur une branche qui donnait sur la route où les bus et camions passaient à quelques centimètres....
    j'ai suivi la nichée qui s'est bien terminée avec 4 envols sur 4, mais je peux vous dire que j'ai serré les fesses plus d'une fois en les surveillant... :))

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, Merci pour ce témoignage très intéressant. Je vous souhaite également une bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. Hello,

    Il y a forcément une explication rationnelle. La plus plausible étant sans doute la facilité à trouver de la nourriture si une ou plusieurs personnes ont pour habitude de nourrir les animaux dans cette partie du parc. Evidemment, nicher à cette endroit fréquenté reste tout de même étonnant.
    Si l'on veut "raisonner" à la place de l'animal, on peut sans doute considérer qu'entre deux dangers, celui de manquer de nourriture et celui de ne pas se reproduire, le plus vital est privilégié. On peut certainement en déduire que la proximité avec l'être humain est un facteur dénaturant qui conduit à des comportements qui peuvent paraître "anormaux". Les exemples de ce type de comportements ne sont pas rares dans les zones urbaines.

    Une autre explication, à laquelle je crois même si elle peut faire sourire, est qu'à l'identique des hommes, certains individus peuvent ne pas être dotés d'une "intelligence" ou d'un instinct très développé. Ce qui les conduit à un comportement un peu couillon. Pour parler familièrement.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Les animaux ont une intelligence supérieure à la nôtre et sans doute ont-ils leurs raisons de faire leurs nids plus à certains endroits qu'à d'autres,je n'ai moi-même jamais compris pourquoi il y avait des nichées de perdreaux en bordure du champ de céréales derrière chez moi, alors qu'il y a les chats dont ce champ est le terrain de chasse, ils avaient plus à craindre d'autres prédateurs outillés ...
    Bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
  5. Juste oublié de dire que le parc de la Tête d'Or, effectivement, est magnifique,j'engage tous les lecteurs à s'y rendre. Ma famille est lyonnaise ...et ne manque jamais de m'y rendre à chaque visite chez les Gones !

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Nicolas, merci pour votre commentaire.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Lycène,Certains auteurs pensent qu'il est judicieux de parler d'une certaine forme d'intelligence chez les animaux. Différente toutefois de celle dont les Hommes font preuve à certains moments de leur existence ;-)!

    RépondreSupprimer

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul



Sélection du message