Le Blaireau d'Europe en son domaine. Article 2018 016

Le Blaireau d'Europe Meles meles consomme-t-il de la viande ?

Oui le Blaireau d'Europe consomme de la viande, voici en images les preuves d'une prédation de micro-mammifères découvertes ces jours derniers.

Wikipedia nous en dit plus sur son régime alimentaire 

Son alimentation est variée, avec : de grandes quantités de mollusques, d'insectes (coléoptères, hannetons, guêpes et autres apidés vivant ou pondant dans le sol (bourdon..), sauterelles) ainsi que leurs larves ; des champignons ; et parfois de petits rongeurs ou des lapereaux, très rarement des œufs trouvés près du sol ou au sol, ou oisillons ; des grenouilles ou crapauds (au moment du frai principalement) ; des serpents (il est immunisé contre le venin de vipère[réf. nécessaire]) ; des vers de terre, principalement en hiver : il pourrait ingérer annuellement près de cent kilogrammes de lombrics ; des animaux qu'il capture dans le sol en creusant ses terriers (campagnols, taupes etc.) ; des végétaux, fruits et fruits secs (ex : glands), racines et tubercules ; ces aliments végétaux constituent une part bien plus importante de son alimentation que chez les autres mustélidés.

Vous avez dit Blaireau d'Europe 

Le Blaireau d'Europe n'est pas populaire auprès du grand public en raison de ses mœurs nocturnes, que dire alors de son régime alimentaire !
Le blaireau est semble-t-il plus connu (et moins apprécié) du monde agricole par les "énormes" "ravages" qu'ils occasionnerait aux cultures vivrières. Pour le naturaliste c'est un animal attachant à l'aspect fort sympathique.

Pas d'animal mais des indices à profusion.

Le Blaireau d'Europe laisse énormément d'indices de présence sur le terrain qu'il est relativement facile de découvrir et d'identifier.
Voici une petite liste des articles parus sur photonaturefontainebleau qui parlent du blaireau d'Europe

Voici maintenant le reportage photographique du 21 février 2018.

Vue générale de l'indice

L'indice. Le blaireau a du "tâte" "sonder" le sol avant de "tomber" sur le refuge des micro mammifères

Une trace à peine marquée qui vaut signature

Ce qui reste du nid de micro mammifère éventré par le blaireau (le) les occupants sont passés de vie à trépas en un éclair

Herbes coupées par un micro mammifère pour garnir son nid

Herbes coupées par un micro mammifère pour garnir son nid

Herbes coupées par un micro mammifère pour garnir son nid
 Le blaireau est un terrassier hors pair doté "d'outils" remarquables
Une des pattes du Blaireau d'Europe


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul



Sélection du message

Le jardin des cervidés ou Comment les herbivores modifient leur environnement. Article 2018 075

Les cervidés modifient-ils l'environnement forestier.     Faut-il parler de "dégâts" forestier ?   Je n'abord...