Climat Changement Modélisation GIEC

Modéliser le climat pour anticiper et prendre des décisions fortes* pour la survie du genre humain.






* qui tardent à venir

Il existe dans le monde une quarantaine de modèles de climat, dont deux français. Ce sont ces modèles qui sont utilisés pour alimenter les rapports du GIEC. Soumis à une hausse de la concentration en CO2, tous ces modèles simulent un réchauffement global du climat. Ce réchauffement constitue donc un résultat très robuste.
En revanche, quantitativement, l’amplitude de ce réchauffement varie du simple au double selon les modèles, typiquement entre 2,5 °C et 4,5 °C pour un doublement de la concentration en CO2.
Le réchauffement simulé par un modèle peut être décomposé en différentes composantes. Il y a d’abord l’effet direct du CO2 : plus sa concentration atmosphérique augmente, plus le rayonnement infrarouge émis par la Terre a du mal à s’échapper vers l’espace, et plus la Terre se réchauffe : c’est l’effet de serre. 
Retrouvez l'intégralité de cet article sur ce LIEN

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul