Vestiges préhistorique Meule et molette Article 2018 074

Une molette, un pilon c'est quoi ?

 

crédit photo jean-paul-lahache-copie-interdite-sauf-autorisation

 

Découverte d'une pierre bien énigmatique. 

Le lieu de la découverte.

Au milieu d'un tas d'épierrements cette pierre, au profil peu ordinaire, pratiquement ronde, à l'exception d'une face légèrement applatie, se détache des autres et attire immédiatement mon attention.
Son aspect semble indiquer qu'elle a été "travaillée", mise en forme. Il ne s'agit pas d'une pierre apportée par un cours d'eau, il n'y en pas dans les environs. S'il s'agit d'un galet, il aura été transporté ici et apprêté par l'Homme. En procédant à son transport depuis le lit d'un cours d'eau le futur utilisateur évite de longues et fastidieuses opérations de bouchardage* destinées à lui donner son aspect pratiquement sphérique.
Constituée de granit local, elle présente sur certaines parties des traces de polissage, principalement au niveau des irrégularités de surface et en périphérie des cassures.
Les tas de pierres d'où elle a été extraite sont proches d'un monument mégalithique. Les fouilles de ce vaste ensemble ont révélé des traces d'occupation allant du Paléolithique pour les plus anciennes jusqu'au Moyen-âge.(R Joussaume Persée)
* action consistant par des frappes répétées à dégrossir et mettre en forme une pierre avant d'autres opérations de finition.

 

De quoi s'agit-il alors ?

Il pourrait s'agir d'une molette, d'un broyon ou d'un pilon, voire des trois à la fois.
Une molette en pierre "dure" est utilisée généralement avec une meule en pierre plus "tendre"

 

A quoi ça sert une molette ?

La molette ne peut être appréhendée seule, elle va de pair avec une meule dormante.
crédit photo jean-paul-lahache-copie-interdite-sauf-autorisation
Meule dormante in-situ région parisienne

crédit photo jean-paul-lahache-copie-interdite-sauf-autorisation
Meule dormante in-situ région parisienne

L'ensemble peut être utilisé pour :

- moudre des céréales ;
- écraser des fruits à coque, noix, noisettes ;
- réduire en "farine" des akènes (fruits du chêne, du Hêtre, du Châtaignier)
- broyer des racines, Fougère aigle par exemple ;
- broyer des os ;
- attendrir des peaux, des tendons, 
- écraser des minéraux, argile, ocres, etc.
Nous le voyons, meule et molette/pilon ne sont donc pas cantonnés uniquement à des domaines alimentaires.

Quelques enseignements du Colloque International de la Ferté-sous-Jouarre. 

 



Wikipedia nous apporte quelques précisions concernant l'utilisation des meules des molettes et des pilons. 

Dans sa typologie des percussions, André Leroi-Gourhan définit plusieurs familles de gestes, dont trois sont essentiels pour la préparation des matières premières :
Les gestes de pilage qui s’opèrent en une percussion lancée verticale à l’aide d’un objet lourd et allongé à la manière du pilon africain. Ce geste est également mis en œuvre avec le martinet dans la fabrication de la pâte à papier ou le forgeage ;
Les gestes de mouture, en percussion posée, qui s’exercent en un mouvement circulaire, désordonné, ou d’avant en arrière sur une dalle à moudre ;
Les gestes de broyages où les mouvements sont à peu près circulaires et de temps à autre verticaux, combinant ainsi une percussion lancée et une percussion posée qui sont ici qualifiées de diffuses. C'est le cas du système mortier-pilon contemporain.

 

Conclusion.

Sortie de son contexte archéologique, malmenée par les engins agricoles qui l'ont mis au jour, cette pierre gardera pour longtemps encore son mystère.

Le reportage photographique :

 

crédit photo jean-paul-lahache-copie-interdite-sauf-autorisation

crédit photo jean-paul-lahache-copie-interdite-sauf-autorisation

crédit photo jean-paul-lahache-copie-interdite-sauf-autorisation

crédit photo jean-paul-lahache-copie-interdite-sauf-autorisation

crédit photo jean-paul-lahache-copie-interdite-sauf-autorisation

crédit photo jean-paul-lahache-copie-interdite-sauf-autorisation

crédit photo jean-paul-lahache-copie-interdite-sauf-autorisation

crédit photo jean-paul-lahache-copie-interdite-sauf-autorisation


Liens :

Matériel néolithique tourangeau de mouture et de broyage. Gérard Cordier

Meules à grains: actes du colloque international de la Ferté-sous-Jouarre





 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul