Belladone. Plantes Toxiques. Article 2018 065

La Belladone (Atropa belladonna).

Fleur de Belladone
La Belladone (Atropa belladonna) est une plante peu courante, elle se rencontre principalement dans une grande partie Est de notre pays. C'est une plante  considérée comme vagabonde en raison de ses apparitions "soudaines" à la faveur d'un incendie de forêt, d'une coupe rase, ou tout autre événement exposant le sol abritant les graines à la lumière.
Une grande quantité de pieds peut être observée soudainement à un endroit puis disparaître tout aussi soudainement, sans trop d'explications. Cette plante aux propriétés étonnantes fait partie de la pharmacopée des sorcières. Un onguent fabriqué à partir des baies de Belladone appliqué sur les parties génitales (à l'aide d'un manche à balai ?) provoque des hallucinations et diverses sensations plus ou moins agréables (voir les symptômes d'intoxication dans la suite de l'article). 

Pourquoi choisir cette partie du corps ?

Les  zones  où  le  stratum  corneum  est  peu  épais (comme  le visage,  les  organes  génitaux,  les  plis axillaires  et  inguinaux,  le  cou) sont  associées  à  une  pénétration accrue des médicaments topiques. Pour certains produits comme les corticoïdes, la pénétration cutanée est multipliée par 10 sur le visage et jusqu’à 40 sur le scrotum par rapport à la peau de l’avant bras. Source

Dangerosité de la Belladone.


C'est une plante dont les tiges, les feuilles, les fleurs et les fruits contiennent des poisons redoutables. Les fruits à l'aspect fort engageant pour le néophyte sont très dangereux, une dizaine de baies seulement peuvent, à défaut de soins appropriés, se révéler mortelles.

Accidents.

Les journaux de médecine et les actes des sociétés savantes ont conservé en grand nombre des exemples des accidents funestes qu'elle peut causer. M. E. Gaultier de Claubry a vu plus de cent cinquante militaires empoisonnés avec des baies de la belladone, qu'ils cueillirent à Pyrna, près de Dresde; et Mappi nous apprend que le vin de belladone occasionna une gangrène universelle, qui fut suivie de la mort.
Extrait d'un texte paru dans :Dictionnaire des sciences médicales: Plai-Pois, Volumes 1 à 43
Lien : https://bit.ly/2q1BlP3

Empoisonnement.

Les symptômes principaux de l’empoisonnement par la belladone ou l’atropine sont les suivants : nausées, quelquefois suivies de vomissement ; sécheresse de la bouche et de la gorge, soif, déglutition difficile ou même impossible ; anxiété, lipothymie, cardialgie, coliques, besoin faux d’aller à la selle ; pesanteur de tête, céphalalgie, éblouissements, vertiges, pâleur de la face, hébétude, difficulté
ou impossibilité de se tenir debout ; yeux rouges, saillants, hagards, pupilles fortement dilatées et immobiles, vision confuse ou même abolition momentanée ou permanente de la vue ; délire le plus souvent gai, avec sourire niais, mais devenant quelquefois furieux; loquacité, chant, danse, apparence d’ivresse, manie, folie, terreurs; gesticulations variées, contorsions extraordinaires, mouvements fréquents des bras et des mains, mouvements convulsifs, tremblement, trismus, raideur tétanique et momentanée de l’épine ou des
membres, faiblesse musculaire générale ; hallucinations les plus singulières ; extravagances, exaltation mentale ; voix frêle, enrouée, quelquefois croupade ; sons confus poussés péniblement, aphonie ; stupeur, somnolence, coma, somnambulisme, léthargie ; respiration courte, précipitée ou irrégulière et oppressive, stertoreuse ; pouls fréquent, fort, vif ou rare, faible et irrégulier ; aversion pour les liquides ; chaleur de la peau, éruption scarlatines, taches gangreneuses ; incontinence d’urine, dysurie, ischurie ; enfin, syncope ou
convulsions, soubresauts des tendons, rire sardonique, tuméfaction et sensibilité du bas-ventre ; pouls
petit, filiforme ; froid des extrémités, chute des forces, prostration, mort.
Suite de l'article :
https://uses.plantnet-project.org/fr/Belladone_(Cazin_1868)#cite_note-5

La renommée de la Belladone.

Les pouvoirs (effets mortels) de cette plante sont sans doute connus depuis des millénaires. De toutes les utilisations, la plus surprenante reste sans doute celle-ci : À la Renaissance, les Italiennes élégantes instillaient dans leurs yeux du jus de belladone pour faire briller leur regard, en augmentant la pression de l'œil, et en dilatant la pupille (mydriase) sous action de l'atropine, et se donner ainsi plus d'attirance. Source wikipedia
NDLR  Quoi de plus affolant en effet qu'une femme présentant des pupilles fortement dilatées !

Communication personnelle.

Le sulfate d'atropine extrait de la belladone est utilisé pour lutter contre les effets des neurotoxiques Les lecteurs intéressées par ces armes redoutables et leurs effets peuvent consulter ce lien : https://bit.ly/2NTGLVH

Description.

La plante se présente sous l'aspect d'un petit arbre buissonnant d'une hauteur de 1 mètre voire plus, les rameaux portent au même moment des fleurs, des fruits verts et des fruits murs. Son identification ne pose aucun problème, la plante ne peut se confondre avec aucune autre.
Les spécimens présentés dans cet article ont été photographiés dans les Vosges sur le bord d'un chemin à proximité d'une coupe à blanc-étoc durant le mois de septembre. 

Reportage Photographique.

 
Fleurs et fruit de Belladone


Fleurs et fruits mûrs de Belladone

Fleur et fruits verts de Belladone

Fruits (baies) de Belladone

Baie de Belladone

Baie de Belladone

Baie de Belladone
Planche extraite de wikipedia






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul



Sélection du message