Huppe fasciée, Upupa epops. Mon Album Photo 2018 009

Le chant monotone de la Huppe fasciée trahit sa présence dans le bocage.

Elle se perche dans un chêne , déployant alors sa belle huppe orangée aux pointes sombres, dont les mouvements expriment la moindre inquiétude ou excitation. Puis le calme revenu, l'éventail se referme et se rabat en arrière, dépassant en pointe derrière la nuque, à l'opposé du long bec fin et arqué.
Paul Géroudet IN Les passereaux. Tome I.
-------------
Bon à savoir : les photographies parues dans la rubrique Mon album ou La Photothèque sont regroupées régulièrement dans les albums jalbum mis en ligne [ ICI ]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul



Sélection du message

Le jardin des cervidés ou Comment les herbivores modifient leur environnement. Article 2018 075

Les cervidés modifient-ils l'environnement forestier.     Faut-il parler de "dégâts" forestier ?   Je n'abord...