Chasse Renard roux. Le retour Article 2018 030

Tout est parfait mais le locataire attendu ne vient pas !retour-de-chasse-un-renard-avec-un-jeune-ragondin-dans-la-gueule

Un dernier clin d'œil au photographe

Peut-on aller sur les terriers en ce moment ?

Les photographes et les naturalistes le savent, il est fortement déconseillé de rôder autour des terriers en avril mai juin.

Les raisons sont simples.

Certains terriers servent de refuge ou de gîte temporaire, mais d'autres en revanche sont utilisés pour y mettre bas. La mise bas et l'élevage des jeunes constituent pour l'animal l'étape ultime de la survie de l'espèce. Il est aisé, connaissant cela, de comprendre que le moindre dérangement sur un gîte de mise bas ou d'élevage provoque immanquablement la mise en sécurité des jeunes. Suivant l'espèce les adultes soustraient leur progéniture du danger en attaquant l'intrus, en éloignant leur portée ou en abandonnant purement et simplement leurs jeunes. Si un renard choisit de déménager discrètement ses jeunes du terrier, il en est tout autrement d'une ourse dérangée dans sa tanière par un photographe !

Comment savoir qui occupe le terrier ?

Le renard.

Le renard est un locataire discret, il laisse peu d'indice de présence à l'extérieur. Si des renardeaux occupent le terrier, les indices de présence augmentent. La terre autour de la gueule est plus tassée, les herbes des alentours immédiats ont tendance à être davantage foulées, quelques restes de repas abandonnés peuvent être observés à proximité. Plus les jeunes grandissent plus ces indices augmentent en intensité.

Le blaireau.

Grand fouisseur le blaireau remue davantage de terre les signes extérieurs sont plus facilement observables. Des herbes sèches de la mousse ou des feuilles, perdues pendant le renouvellement de la litière parsèment les coulées. Des pots contenant des crottes fraîches peuvent être observés à proximité, mais attention ce n'est pas la règle ! Les chemins d'accès au gueules sont bien marqués et semblent balayées.

Le photographe attentif peut donc savoir si le terrier est occupé et par qui ?

Effectivement, sans s'aventurer sur les tas de déblais ni à proximité immédiate des gueules, il est possible de savoir qui, une fois la nuit tombée, sortira du terrier. Bien, souvent, les renardeaux n'attendent pas la tombée de la nuit pour se montrer et font la joie de l'observateur attentif.

Pourquoi avoir choisi ce titre alors pour votre article ?

Pour la simple et bonne raison que, pensant revenir avec des photos de blaireau, je rentre ce soir-là, à la maison, avec des photos de ... Renard roux !
J'avais remarqué ce terrier installé sous un bâtiment désaffecté chez un ami agriculteur près de Doué-la-Fontaine.
terrier-blaireau
Terrier de blaireau
Terrier de blaireau

Terrier de blaireau
Le blaireau a creusé son gîte à proximité immédiate d'un champ de maïs et ne le fréquente (ce que j'aurais dû savoir) qu'au moment où le maïs est consommable. Il s'agit d'un terrier annexe et non pas du gîte principal (ou gîte de mise bas).
Terrier de blaireau installé près du champ de maïs
Ce soir-là, je m'installe à peu de distance de la bouche principale sans avoir pris la précaution d'effectuer une reconnaissance préalable. Le temps passe sans voir sortir le moindre blaireau. La nuit tombe doucement, sorti de nulle part, un renard arrive, transportant le cadavre d'un jeune ragondin dans la gueule. Il emprunte un cheminement créé par le passage des roues du tracteur et se dirige vers son terrier, là où je suis installé. À quelques dizaines de mètres de mon poste d'affût, il remarque ma présence, hésite fait demi-tour avec sa proie, empruntant le même cheminement et disparaît dans les fourrés.
retour-de-chasse-un-renard-avec-un-jeune-ragondin-dans-la-gueule
Retour de chasse Renard roux

retour-de-chasse-un-renard-avec-un-jeune-ragondin-dans-la-gueule
Retour de chasse Renard roux

retour-de-chasse-un-renard-avec-un-jeune-ragondin-dans-la-gueule
Retour de chasse Renard roux

retour-de-chasse-un-renard-avec-un-jeune-ragondin-dans-la-gueule
Retour de chasse Renard roux

retour-de-chasse-un-renard-avec-un-jeune-ragondin-dans-la-gueule
Retour de chasse Renard roux

Conclusion.

Par peur du dérangement, je n'ai pas surveillé de près ce terrier. Une simple reconnaissance m'aurait sans doute permis de constater l'absence d'indices de présence du Blaireau d'Europe.
Ce qui s'est très probablement passé.
Ce terrier secondaire a été creusé et occupé uniquement en raison de la présence du champ de maïs puis abandonné par l'animal une fois la source de nourriture épuisée. Lors de l'inspection de son territoire (sitôt après le rut) un renard découvre ce terrier abandonné, il décide d'y mettre bas et d'y élever sa progéniture.

Les liens utiles pour :

- en apprendre plus sur le Blaireau d'Europe [ICI
- en apprendre plus sur le Renard roux [ICI]

--------------------------------------

Êtes-vous abonné à photonaturefontainebleau ?
Pour ne rien manquer dorénavant abonnez-vous, c'est simple et rapide !

--------------------------------------




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul