La Fritillaire pintade Fritillaria meleagris. 2016 058

Gogane, Pintadine, Perrot, Œuf de pintade sont des noms donnés à cette jolie fleur



Cette jolie clochette appartient à la grande famille des liliacées comme le lys, le muguet, la tulipe ou les narcisses. Elle peuple les prairies alluviales inondables.
Comme toutes les plantes elle subit de plein fouet les conséquences désastreuses de l'aménagement du territoire.

Autrefois très commune, elle devient aujourd'hui très rare, voire absente, des sites où elle croissait en abondance.
Les causes de la disparition des prairies humides, endroits qu'elles affectionnent tout particulièrement, sont multiples.

- cultures intensives ;
- maïsicultures ;
- populicultures ;
- drainages ;
- engraissement des prairies.
D'autres causes comme la cueillette ou le ramassage des bulbes entraînent la disparition ou freinent l'expansion de la fritillaire pintade.


Le dérèglement climatique modifie le régime hydraulique des cours d'eau, les inondations deviennent moins fréquentes. L'incidence est donc grande sur ces plantes hygrophiles de niveau topographique moyen.

Le nom varie d'une région à une autre mais prend toujours en considération la forme de sa "clochette" ou la répartition des couleurs sur ses pétales. Le nom latin fritillaria, donné à l'ensemble des pétales, désignerait le cornet fritillus destiné à lancer les dés chez les romains, meleagris désignerait la pintade, oiseau au plumage tacheté




Suivant le biotope, la tige de cette herbacée peut mesurer 50 centimètres de hauteur. Les quelques feuilles disséminées sur la tige dressée sont lancéolées et alternes.




Sur une même station, il est fréquent de rencontrer de très nombreux spécimens à deux fleurs.


Les fritillaires font partie des liliacées, plantes vivaces à bulbes.
Le bulbe de la Fritillaire pintade est de petite taille, il est enfoui à une profondeur d'environ 8 à 10 centimètres


La dissémination de la plante est rendue possible par les graines contenues dans une capsule, visible dès la fin de floraison, c'est à dire une trentaine de jours après l'éclosion des fleurs.
 Les premières floraisons ont lieu fin mars en même temps que les primevères.



Répartition en France. 

Carte de répartition Lien

  
 


 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul



Sélection du message