Il y a crottes et crottes. 2013 023

Les "crottes" du Cerf élaphe, du Chevreuil et du Sanglier ?


Le cerf  le Chevreuil et le Sanglier laissent derrière eux des crottes appelées respectivement :
Fumées, Moquette, et crottes, voyons comment les différencier.
J'ai choisi, aujourd'hui, de vous parler de ces animaux car il est relativement facile d'observer leurs crottes mais il n'est pas aisé de les différencier et de les identifier avec certitude.

Le cerf la biche.

Le cerf et la biche appartiennent à la famille des cervidés, le mâle porte des bois la biche en est dépourvue.

Le cerf.

La biche

Le chevreuil.

Le Chevreuil est beaucoup plus petit que le cerf il appartient lui aussi à la famille des cervidés.

Le mâle appelé brocard porte des bois.

La femelle appelée chevrette.



Le sanglier.

Le Sanglier appartient à la famille des suidés. Mâle et femelle peuvent être confondus.

Les crottes.

Les crottes du Chevreuil.

Les crottes du Chevreuil sont appelées moquette, elles sont relativement petites.


Les crottes du Cerf élaphe et de la biche.

Placées cote à cote, impossible de confondre les excréments du cerf et du Chevreuil. 


Les crottes du sanglier.

Comme vous pouvez le constater les excréments du sanglier ont des formes et un aspect différents suivant la saison et le type de nourriture ingérée.







Changement d'aspect suivant la saison.

À la différence des crottes de certains animaux, qui restent de taille, d'aspect et de consistance identiques au cours des saisons, celles des cervidés subissent des modifications dues aux changements d'alimentation. Au printemps, la pousse de la végétation et le débourrage des feuilles entraînent un apport d'eau non négligeable dans l'alimentation des herbivores. Cet apport supplémentaire modifie les fumées des cerfs et la moquette des chevreuils.  Les crottes deviennent plus molles, moins consistantes, et sont parfois agglomérées.
Chez le sanglier l'aspect des crottes dépend étroitement de l'alimentation.
Vous remarquerez (en regardant les photographies) qu'il est difficile de distinguer les fumées du cerf des crottes du sanglier, lorsqu'elles sont agglomérées ou collées les unes aux autres.

Peut-on faire la différence entre les excréments des mâles et des femelles ?

Important : contrairement à une idée fort répandue il est impossible de différencier les fumées du cerf de celles de la biche, tout comme il est impossible de distinguer les moquettes du chevreuil des moquettes de la chevrette. idem pour le sanglier ! 

En savoir plus sur les crottes : LIEN




 

4 commentaires:

  1. Bon ce n'est pas que l'intérêt n'y est pas.... mais là, les identifications sont..... typiquement pas faciles ;)
    Bonne journée Jean-Paul

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Nathalie,
    Bon c'est décidé je lance une formation "coprologie animale" sur le terrain. C'est envisagé ;-) Bonne journée à vous aussi Nathalie.

    RépondreSupprimer
  3. Jean-Paul serait-il spécialiste de "crottes" ? Depuis que je consulte régulièrement le blog, il paraît que j'ai de drôles de comportements en forêt, à savoir : à quatre pattes au-dessus de terriers pour renifler si nous avons affaire à du renard, ou pas ; examen scrupuleux de la végétation avoisinante desdits terriers dans l'espoir d'y trouver "un poil" permettant, éventuellement d'identifier l'animal ; découpe de crottes dans le même esprit. J'ai encore bien du travail avant de devenir indécrottable sur le sujet ! Je suis partante pour la formation "coprologie animale.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Monique,
    Ma fois cela fait partie de mon domaine de prédilection à savoir les traces et indices de présence des animaux. Je me souviens d'une sortie effectuée avec des familles il y avait là une jeune demoiselle qui se passionnait elle aussi pour les crottes. Ce qui n'était pas pour réjouir son père, médecin généraliste, ni sa maman ! je ne sais si elle a continuée sur cette voie mais c'est un domaine des sciences archéologique en plein essor ! Une formation est à programmer ;-)il y a donc déjà une stagiaire ;-)
    Cordialement à vous

    RépondreSupprimer

Bonjour,
Pour publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
- Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
- Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
- Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération.
Merci.
Cordiales salutations.
Jean-Paul



Sélection du message